Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech

Le règlement intérieur

Lis moi avec webReader

REGLEMENT INTERIEUR DE L’ECOLE PRIMAIRE DE RENWEZ : 

  1. FREQUENTATION ET OBLIGATION SCOLAIRES :

– ECOLE MATERNELLE :

L’inscription à l’école maternelle implique l’engagement, pour la famille, d’une bonne fréquentation souhaitable pour le développement de la personnalité de l’enfant et le préparant ainsi à recevoir la formation donnée par l’école élémentaire. A défaut d’une fréquentation régulière, l’enfant pourra être rayé de la liste des inscrits et rendu à sa famille par le directeur de l’école qui aura, préalablement à sa décision, réuni l’équipe éducative prévue à l’article 21 décret n° 90.788 du 6 septembre 1990.

– ECOLE ELEMENTAIRE : 

La fréquentation régulière de l’école élémentaire est obligatoire, conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur. Les absences, avec leur durée et leurs motifs, sont consignées, chaque demi-journée dans un registre spécial tenu par le maître.Les seuls motifs réputés légitimes sont les suivants: maladie de l’enfant, maladie transmissible ou contagieuse d’un membre de la famille, réunion solennelle de famille, empêchement résultantde la difficulté accidentelle des communications, absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent (les certificats médicaux ne sont exigibles qu’en cas de maladies contagieuses). Toute absence doit être signalée sans délai aux enseignants par les parents de l’élève (appel téléphonique ou mail).
A la fin de chaque mois, la directrice ou le directeur d’école signale à l’Inspection d’Académie, les élèves dont l’assiduité est irrégulière, c’est-à-dire ayant manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables.Un dossier de suivi de l’assiduité est alors constitué et transmis au Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale qui adressera un avertissement aux personnes responsables en leur rappelant leurs obligations légales et les sanctions pénales encourues.

Absence aux cours d’éducation physique et à la piscine : Ces activités font partie des enseignements obligatoires. Seul, un certificat médical peut dispenser l’élève de la pratique de ces activités.

Les enfants atteints de maladie chronique, d’allergie ou d’intolérance alimentaire sont admis dans des conditions garantissant leur sécurité formalisées dans un projet d’accueil personnalisé (PAI) rédigé à la demande des parents.

-DISPOSITIONS COMMUNES : HORAIRES ET AMENAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE :

La durée hebdomadaire de la scolarité à l’école maternelle et à l’école élémentaire est fixée à 24 heures.

Les heures d’entrées et de sorties sont fixées comme suit :

 

Ecole élémentaire 

Matin : 9 H 00 (accueil à partir de 8h50) à 12 H 00   

Après-midi : 13 H 30 (accueil à partir de 13h20) à 16 H 30

 

Le nouveau portail a été installé. Il sera ouvert à 8h50 et fermé à 9h00 (il restera fermé pendant le temps scolaire pour des raisons de sécurité). En cas de retard, veuillez sonner à la porte donnant sur la rue de la Boutillette. Il en ira de même pour 13h30. Si vous êtes encore dans les locaux après fermeture, veuillez passer dans le couloir des locaux de l’école élémentaire pour emprunter la porte de la rue de la Boutillette. (Notez qu’il faut appuyer sur l’interrupteur à gauche de la porte en même temps que l’on actionne la poignée).
Le petit portail est désormais réservé au Sirae, de ce fait, TOUT LE MONDE doit passer par le grand portail.

Pour récupérer leurs enfants en maternelle, les parents sont priés d’attendre le signal de Mme Simon.

Après récupération des enfants de maternelle, les parents sont priés d’aller attendre les enfants d’élémentaire derrière la grille.

  1. VIE SCOLAIRE :

-DISPOSITIONS GENERALES : 

La vie des élèves et l’action des enseignants sont organisées de manière à permettre d’atteindre les objectifs fixés à l’article premier du décret n°90.788 du 6 septembre 1990. Le maître s’interdit tout comportement, geste ou parole qui traduirait indifférence ou mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille, ou qui serait susceptible de blesser la sensibilité des enfants. De même les élèves, comme leurs familles, doivent s’interdire tout comportement, geste ou parole qui porterait atteinte à la fonction ou à la personne du maître et au respect dû à leurs camarades ou aux familles de ceux-ci. 

-RECOMPENSES ET SANCTIONS :

Ecole maternelle : L’école joue un rôle primordial dans la socialisation de l’enfant : tout doit être mis en œuvre pour que son épanouissement y soit favorisé. C’est pourquoi, aucune sanction ne peut être infligée. Un enfant momentanément difficile pourra, cependant être isolé pendant le temps, très court, nécessaire à lui faire retrouver un comportement compatible avec la vie du groupe, il ne devra à aucun moment être laissé sans surveillance.

Toutefois, quand le comportement d’un enfant perturbe gravement et de façon durable le fonctionnement de la classe et traduit une évidente inadaptation au milieu scolaire, la situation de cet enfant doit être soumise à l’examen de l’équipe éducative, prévue à l’article 21 du décret n° 90.788 du 6 septembre 1990, à laquelle participeront le médecin chargé du contrôle médical scolaire et/ou un membre du réseau d’aides spécialisées.

Une décision de retrait provisoire de l’école peut être prise par le directeur, après un entretien avec les parents et en accord avec l’inspecteur de l’éducation nationale. Dans ce cas, des contrats fréquents doivent être maintenus entre les parents et l’équipe pédagogique de façon à permettre dans les meilleurs délais sa réinsertion dans le milieu scolaire. 

Ecole élémentaire : Le maître ou l’équipe pédagogique de cycle doit obtenir de chaque élève un travail à la mesure de ses capacités. En cas de travail insuffisant, après s’être interrogé sur ses causes, le maître ou l’équipe pédagogique de cycle décidera des mesures appropriées. Les manquements au règlement intérieur de l’école et, en particulier, toute atteinte à l’intégrité physique ou morale des autres élèves ou des maîtres peuvent donner lieu à des réprimandes qui sont, le cas échéant, portées à la connaissance des familles.

Il est permis d’isoler de ses camarades, momentanément et sous surveillance, un enfant difficile ou dont le comportement peut être dangereux pour lui-même ou pour les autres. Dans le cas de difficultés particulièrement graves affectant le comportement de l’élève dans son milieu scolaire, sa situation doit être soumise à l’examen de l’équipe éducative, prévue à l’article 21 du décret n°90.788 du 6 septembre 1990. Le médecin chargé du contrôle médical scolaire et/ou un membre du réseau d’aides spécialisées devront obligatoirement participer à cette réunion. S’il apparaît, après une période probatoire d’un mois qu’aucune amélioration n’a pu être apportée au comportement de l’enfant, un décision de changement d’école pourra être prise par l’Inspecteur de l’Education Nationale, sur proposition du directeur et après avis du conseil d’école. La famille doit être consultée sur le choix de la nouvelle école. Elle peut faire appel de la décision de transfert devant l’Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale.

RESPECT DE LA LAICITE ET DE LA NEUTRALITE:

Laïcité:
À l’intérieur de l’école, le port de signes ou de tenues par lesquelles les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.
Neutalité commerciale:
Personne n’a le droit de fixer, reproduire ou diffuser l’image d’autrui sans son consentement préalable.
Le « droit à l’image » (ou plus exactement le droit à la protection de l’image) comporte donc deux attributs: d’une part le droit d’accepter ou non d’être photographié ou filmé, d’autre part le droit d’autoriser une utilisation distincte des images ainsi obtenues, qu’il s’agisse d’images fixes ou animées, et ce quel que soit le support utilisé, y compris le réseau Internet.

UTILISATION DE L’INTERNET ET DE L’OUTIL INFORMATIQUE :

L’école s’inscrit et reconnaît la « charte-type » du Ministère de l’Education Nationale sur l’utilisation de l’Internet, des réseaux et des services multimédias au sein de l’établissement scolaire.

  1. SURVEILLANCE : 

-DISPOSITION GENERALES:

La surveillance des élèves, durant les heures d’activité scolaire, doit être continue et leur sécurité doit être constamment assurée, en tenant compte de l’état et de la distribution des locaux et du matériel scolaire et de la nature des activités proposées.

-MODALITES PARTICULIERES DE SURVEILLANCE:

L’accueil des élèves est assurée dix minutes avant l’entrée en classe. Le service de surveillance, à l’accueil et à la sortie des classes, ainsi que pendant les récréations, est réparti entre les maîtres en conseil des maîtres de l’école. Les enfants n’ont pas à se trouver dans la cour de l’école tant que le maître de service n’a pas ouvert la grille d’entrée à 8h50 le matin et 13h20 l’après-midi, (sauf les enfants sous la responsabilité du personnel du SIRAE).

-ACCUEIL ET REMISE DES ELEVES AUX FAMILLES:

Les enfants sont rendus à leur famille, à l’issue des classes du matin et de l’après-midi, sauf s’ils sont pris en charge, à la demande de la famille, par un service de garde, de cantine ou de transport.

-DISPOSITIONS PARTICULIERES A L’ECOLE MATERNELLE:

Dans les classes et sections maternelles, les enfants sont remis, par les parents ou les personnes qui les accompagnent, soit au service d’accueil, soit au personnel enseignant chargé de la surveillance. Ils sont repris, à la fin de chaque demi-journée, par les parents ou par toute personne nommément désignée par eux par écrit et présentée par eux au directeur (âge minimum de la personne : 10 ans). Les modalités pratiques d’accueil et de remise aux parents sont prévues par le règlement de l’école. L’exclusion temporaire d’un enfant, pour une période ne dépassant pas une semaine, peut être prononcée par le directeur, après avis du conseil d’école, en cas de négligence répétée ou de mauvaise volonté évidente des parents pour reprendre leur enfant à la sortie de chaque classe, aux heures fixées par le règlement intérieur.

  1. D) HYGIENE, SECURITE, FONCTIONNEMENT :

-Hygiène :

 Le règlement intérieur de l’école élémentaire établit les différentes mesures quotidiennes destinées à répondre à ce besoin. A l’école maternelle et à l’école élémentaire, le nettoyage des locaux est quotidien et l’aération suffisante pour les maintenir en état de salubrité. Les enfants sont, en outre, encouragés par leur maître à la pratique quotidienne de l’ordre et de l’hygiène. Dans les classes et les sections maternelles, le personnel spécialisé de statut communal est notamment chargé de l’assistance au personnel enseignant pour les soins corporels à donner aux enfants.

  • Il est impératif de traiter la chevelure de l’enfant dès l’apparition de poux avec un produit spécial acheté en pharmacie et d’en informer l’enseignant ou la directrice. En cas de mauvaise volonté de la part des parents, il pourra y avoir l’éviction temporaire de l’enfant.
  • A l’école primaire une blessure ou un état de santé ne permettant pas de pratiquer temporairement le sport (ou d’aller en récréation) implique la présentation d’une dispense de sport faite par un médecin ou éventuellement d’une explication écrite.
  • La propreté « corps et vêtements » est l’une des premières règles à respecter en collectivité (certaines mauvaises odeurs étant difficilement supportables en classe.)

 -Sécurité :

Il est interdit d’apporter à l’école tout objet présentant un danger pour l’enfant et ses camarades : canif, cutter, briquet, parapluie, pointes, pétards, allumettes,…mais aussi sucettes (bâton constituant un danger), bonbons et chewing-gum volumineux, risque d’étouffement. Ils seront confisqués et ne seront pas rendus. Sont également interdites les boissons conditionnées en boîtes métalliques et en bouteilles de verre.

Les petites billes sont autorisées, sauf les maxi – boulets.

Le port des chaussures à talons est interdit et une tenue correcte est exigée.

-Fonctionnement :

  • Un cartable rigide est conseillé. L’usage du sac souple est à proscrire puisqu’il implique une dégradation rapide des livres et classeurs. Tout acte de dégradation volontaire sur les locaux ou le matériel scolaire, les objets ou livres de l’école sera sanctionné.
  • Lors des séances de sport ; le port de chaussures adaptées, propres et sèches (baskets, ballerines,…) est obligatoire afin d’éviter des accidents par glissade. Pour les filles, le port d’un pantalon ou d’un short sera exigé.
  • Il est demandé aux parents de viser le cahier du jour de leur enfant qui leur sera remis régulièrement selon une fréquence notifiée par l’enseignant aux parents. L’absence de signature sur ce cahier relèvera de l’unique responsabilité des parents.
  • Tout message de l’enseignant inscrit sur le cahier de texte et destiné aux parents devra être signé par ceux-ci.
  • Tout adulte de l’équipe éducative (enseignants, aides éducateurs…) peut être amené à réprimander ou punir un enfant qui leur manquerait de respect.
  • Il est conseillé de signaler tout changement dans la situation familiale ou dans la composition familiale, afin de répondre favorablement au changement d’attitude pouvant apparaître chez l’enfant.
  • Il est interdit d’apporter un portable à l’école ainsi que tous les appareils n’ayant pas trait à l’enseignement (lecteur MP3, DS, console portable, etc…).
  • Il est rappelé aux parents qu’il est interdit de fumer dans la cour de l’école et près de la grille de l’école.
  • Seuls les parents qui accompagnent un enfant sont autorisés à rentrer dans les locaux de l’Ecole Maternelle mais ils ne doivent pas rester dans la cour pour attendre d’autres enfants pour une raison de sécurité et pour faciliter la sortie des classes primaires.
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech