Lis moi avec webReader

Suite aux attentats qui ont touché la capitale, les élèves ont manifesté leur tristesse, leur colère, leur indignation, sous forme d’un dessin. Avec la minute de silence de midi comme point d’orgue, cette journée de deuil national où nous avons parlé des attentats en classe, a été riche en émotion, et les élèves n’ont pas manqué d’idées pour en faire part avec ces dessins très touchants.