Tags

, ,

Lis moi avec webReader

texte des chants à relire pour bien les mémoriser :

1 do ré mi texte tbi

2 edelweiss texte tbi

3 LE BERGER SOLITAIRE paroles

4 Mes joies quotidiennes paroles

5 Recette du Cake D’Amour affichage TBI

6 OVER THE RAINBOW Paroles

à relire pour mercredi 27/03 : l’homme de la Mancha, Sancho, la quête :

8 Don Quichotte paroles

La soupe de la sorcière

 

Dans son chaudron, la sorcière

Avait mis quatre vipères,

Quatre crapauds pustuleux,

Quatre poils de Barbe-bleue,

Quatre rats, quatre souris,

Quatre cruches d’eau croupie.

Pour donner un peu de goût,

Elle ajouta quatre clous

Sur le feu pendant quatre heures,

Ca chauffait dans la vapeur.

Elle tournait sa tambouille,

Touille, touille, ratatouille.

Quand on put passer à table,

Hélas, c’était immangeable.

La sorcière, par malheur,

Avait oublié le beurre.

 

Jacques Charpentreau

 

 

Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! Bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage (1)
Se rapporte à votre plumage,

Vous êtes le Phénix (2) des hôtes de ces bois. »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie :
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute. »
Le Corbeau honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

 

Jean de La Fontaine

Notes :

1 – Votre ramage : votre chant.
2 – Le Phénix : oiseau fabuleux qui renaît de ses cendres.

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Intérêt et principal. »
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
– Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant. »

 

Jean de la Fontaine

Le bel automne est revenu

A pas menus, menus,

Le bel automne est revenu

 

Dans le brouillard, sans qu’on s’en doute,

Il est venu par la grand’route

Habillé d’or et de carmin.

 

Et tout le long de son chemin,

Le vent bondit, les pommes roulent,

Il pleut des noix, les feuilles croulent.

 

Ne l’avez-vous pas reconnu ?

Le bel automne est revenu.

 

Raymond Richard

 

 

Chahut

Sur le chemin de l’école,

Les crayons de couleur

Sautent du cartable

Pour dessiner des fleurs.

 

Les lettres font la fête

Debout sur les cahiers,

Elles chantent à tue-tête

L’alphabet des écoliers.

 

Ciseaux et gommes

Sèment la zizanie,

Ils laissent sur la route

Tout un tas de confettis.

 

Entends-tu, ce matin,

Le chahut sur le chemin ?

C’est la rentrée qui revient !

 

Véronique COLOMBÉ