Tags

, ,

Lis moi avec webReader

La_sorciere_et_le_commissaire couv

La sorcière et le commissaire

Les élèves de notre classe ont imaginé que dans leur rue, comme dans celle du livre de Pierre Gripari que nous lisons, certaines personnes avaient un métier farfelu, et qu’une sorcière les transformait. A la manière de l’auteur, les petits écrivains en herbe du CE2 ont donc décrit, à leur tour, leur étrange rue. Ils ont fait preuve d’une imagination débordante et de pas mal d’humour, mais une seule idée pour chaque élève a été recopiée ici !

 

La rue de Jason :

Dans ma rue, il y avait un charpentier qui fabriquait des pieds.

Un jour, le charpentier a disparu. On a cherché dans le grenier mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière une girafe qui réparait le toit de la maison de la sorcière.

 

La rue de Romain :

Dans ma rue, il y avait un footballeur qui cassait des objets de valeur.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans le stade mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière un cheval qui jouait à la balle .

 

La rue de Manoah :

Dans ma rue, il y avait un militaire qui comptait jusqu’à mille sur la terre.

Un jour, il a disparu. On a cherché à la base mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière une panthère qui faisait la guerre .

 

La rue de Yohan :

Dans ma rue, il y avait un vendeur qui faisait du vent et qui changeait d’heure tout le temps.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans son magasin mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière une taupe avec ses lunettes qui changeait d’heure .

 

La rue de Marion :

Dans ma rue, il y avait un cascadeur qui pleure.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un singe qui sautait partout.

 

La rue de Keny :

Dans ma rue, il y avait un pharmacien qui avait des dalmatiens.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans sa pharmacie mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la salle de bain de la sorcière un dalmatien qui jouait avec des médicaments .

 

La rue de Célia :

Dans ma rue, il y avait un garagiste qui réparait les montres.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière une vache qui réparait la maison .

 

La rue de Kevin :

Dans ma rue, il y avait un garagiste qui patinait.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un cheval rouge qui réparait un vélo.

 

La rue d’Axel:

Dans ma rue, il y avait un chauffeur qui plantait des choux fleurs.

Un jour, il a disparu. On a cherché sur l’autoroute mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière un lion qui avait des voitures .

 

La rue de Margot :

Dans ma rue, il y avait un fleuriste qui faisait des caprices.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans les rues mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière une souris qui faisait un bouquet.

 

La rue de Justine :

Dans ma rue, il y avait une infirmière qui passait la serpillère.

Un jour, elle a disparu. On a cherché dans le placard mais on ne l’a pas retrouvée. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un lapin qui passait la serpillère .

 

La rue d’Alexandre :

Dans ma rue, il y avait un tueur qui plantait des tulipes.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans sa cachette mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un singe avec une arme.

 

La rue de Marie :

Dans ma rue, il y avait un dentiste qui vendait des dents en plastique.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un paon qui donnait des dents .

 

La rue de Lola:

Dans ma rue, il y avait un maître qui avait un mètre.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout à l’école mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière un cheval qui écrivait la poésie .

 

La rue de Guillaume:

Dans ma rue, il y avait un astronaute qui dansait sur le toit.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout dans l’espace mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans les toilettes de la sorcière un pingouin qui dansait sur la cuvette .

 

La rue de Thomas :

Dans ma rue, il y avait un boucher qui bouchait.

Un jour, il a disparu. On a cherché partout mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans la maison de la sorcière une girafe avec un gros couteau .

 

La rue de Natys :

Dans ma rue, il y avait un taxi qui livre des colis.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans la rue mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière un guépard qui se promenait .

 

La rue de Cassandre :

Dans ma rue, il y avait un coiffeur qui vend des fleurs.

Un jour, il a disparu. On a cherché dans son salon mais on ne l’a pas retrouvé. Mais le lendemain matin, on pouvait voir dans le jardin de la sorcière un cochon qui se coiffait .